image-de-couverture

La profondeur de champ est une des caractéristiques d’une image. Elle est très utilisée au cinéma et en photographie que ce soit sur pellicule ou en numérique. Une même image peut avoir un aspect (et une signification) totalement différente si on fait varier cet élément. Explications.

 

Nous allons parler photo mais le principe est le même en vidéo. Lorsque vous prenez une photographie, vous (ou l’appareil photo) devez faire ce que l’on appelle la mise au point. Il s’agit de définir l’endroit sur l’image qui sera net. En effet, une photo n’est pas nette de partout et ceci est simplement dû à un phénomène optique :

 

 

PC tracé

Jean-Jacques MILAN 3 July 2005 – document Wikimedia

 

Comme vous pouvez le voir sur cette figure, les rayons partant du point P forment un point P’ sur le plan de mise au point (bande grise). L’image est nette à cet endroit. En revanche, on remarque que les rayons des points R et A ne se croisent pas à ce même emplacement : l’image est floue à ces endroits.

 

Il y’a donc une zone où tout est net sur l’image. C’est cette zone la profondeur de champ. Lorsque qu’elle est petite, on parle de profondeur de champ faible et de grande profondeur de champ dans le cas inverse. Trois grands facteurs influent sur celle-ci. Il y’a la taille de la surface photosensible (la pellicule ou le capteur), la focale ainsi que le diaphragme.

 

> Plus la surface photosensible est grande, plus vous aurez de profondeur de champ pour une même focale. 

 

> Focale : une image en grand angle (“faible” focale) aura moins de profondeur de champ qu’une image prise avec une plus longue focale. Exemple ici avec deux photos prises avec un Canon 60D (capteur de 22.3 x 14.9mm) avec un objectif EF-S 15-85mm, f/3,5-5,6.

Ici, la photo est prise avec une focale de 15mm. On remarquera que la profondeur de champ est grande.

 

PC diaph 5,6 15mm zoom

 

Sur la deuxième, la focale est de 85mm. L’ouverture et la distance de mise au point n’ont pas changé. La profondeur de champ est beaucoup plus faible que sur la photo précédente.

 

PC diaph 5,6 85mm zoom

 

Même exemple maintenant avec l’ouverture du diaphragme. Plus celui-ci sera ouvert, plus vous aurez de profondeur de champ. Voyez par vous-même avec ces deux photos prises avec la même focale mais avec deux ouvertures différentes. Sur la première, l’ouverture est grande (36) donc il y’a beaucoup profondeur de champ. Au contraire, elle est très réduite sur l’autre prise avec une ouverture de 5,6.

 

PC diaph 36 85mm

PC diaph 5,6 85mm

 

Vous savez maintenant l’essentiel sur la profondeur de champ. Pour pouvoir travailler avec, il faut de préférence un appareil avec une taille de capteur plutôt conséquente. Pas la peine d’essayer avec vos téléphones et petits compacts premiers prix par exemple. 

Nous espérons que cet article vous a plu. Suivez-nous sur Facebook et Twitter, abonnez-vous par mail pour rester au courant des nouveautés et, si vous pensez que notre travail le vaut, faites-nous un don sur Tipeee. Merci pour votre lecture !

Thanks Pierre Mazaud

À lire aussi

Une question ?