La règle des 180 degrés

image-de-couverture

Post-production

La règle des 180 degrés

La règle des 180 degrés, en voilà une règle simple, pratique et basique lorsque l’on veut tourner une scène. Prenons l’exemple d’un dialogue. Vous avez tous en tête le passage de Star Wars où Dark Vador annonce à Luke qu’il est son père (si ce n’est pas le cas, je me permets de vous conseiller le film). Deux personnages se font face, en l’occurrence Dark Vador et Luke Skywalker. Pour que le dialogue paraisse vraisemblable au spectateur, il faut qu’on ai l’impression que les deux personnages se regardent d’un plan à l’autre, comme le montre l’exemple suivant : (à gauche Dark Vador et à droite, Luke)

180 degres exemple 1

Pour que l’illusion de dialogue opère, on sépare la scène en deux par une ligne imaginaire que l’on peut aussi appeler ligne de regard. Ensuite on choisit un des deux côtés de la ligne pour filmer, ici la zone verte où la caméra de gauche filme Luke à droite et la caméra de droite Dark Vador à gauche.

180 degres exemple 3

Au moment du tournage, la caméra ne devra jamais dépasser cette ligne et se retrouver dans la zone rouge, c’est la fameuse règle des 180 degrés. Si elle n’est pas respectée, voici à quoi pourrait ressembler le dialogue :

180 degres exemple 2

Les deux personnages étant tournés dans la même direction, on dirait qu’ils ne se regardent pas. L’illusion du dialogue est rompue !

Continuez votre visite !

Plus d'articles, par ici !