image-de-couverture

Métiers, Production

Les différents types de producteurs

Producteur délégué, producteur exécutif, producteur associé, co-producteur… Facile de s’emmêler les pinceaux devant ces différentes variantes de la fonction de producteur ! Allons allons, calmons-nous et voyons ensemble de quoi il retourne ! 

 

« Le producteur de l’œuvre audiovisuelle est la personne physique ou morale qui prend l’initiative et la responsabilité de la réalisation de l’œuvre. »

 Article 132-23 du code de la propriété intellectuelle.

 

Le producteur est indispensable au développement d’un film. C’est lui qui recherche des projets avant de les développer. Ces derniers peuvent être de sa propre initiative ou portés par un scénariste, un réalisateur ou un éditeur de romans. C’est lui qui choisit le réalisateur (si ce dernier n’est pas à l’origine du projet) et les éventuels scénaristes pour écrire ou étoffer un scénario. Il cherchera les financements nécessaires à la réalisation du film, il en est responsable financièrement, techniquement, artistiquement et garantit la bonne fin.

Le producteur n’est pas celui qui va payer de sa poche tout le film (certains valent quand même plus de 100 millions de dollars !), il va chercher à collecter des fonds auprès d’investisseurs comme les chaines de télévision ou les sociétés de production. Il ne travaille donc pas avec son propre argent. Il arrive néanmoins que des sociétés de production aient suffisamment de moyens pour financer intégralement leurs propres films (Disney, Warner Bros…). Légalement, 5% minimum du budget d’un film doit provenir de ses propres poches.

Comme il est responsable financièrement, il doit d’abord vérifier que le projet est faisable puis faire respecter le planning de fabrication du film. Quelques journées supplémentaires peuvent vite coûter très cher et un budget qui déborde trop peut compromettre la finitude du projet.

Les producteurs sont souvent plusieurs et se partagent les tâches, voici les variantes que vous pouvez rencontrer :

 

Le producteur délégué (executive producer)

Il est responsable juridiquement et financièrement. Notamment, il doit assurer la bonne fin (c’est à dire que le film soit terminé dans les temps sans dépassement de budget) vis à vis de tous les investisseurs qui ont donné leur argent. C’est un peu lui le boss de la production.

 

Le producteur exécutif (line producer)

A la différence du producteur délégué, le producteur exécutif ne détient pas des droits de production sur le film. Il est choisi par ce dernier pour encadrer une partie ou l’ensemble de la production, mais il n’a pas de responsabilités qui sont toujours l’affaire du producteur délégué et ne sera pas co-propriétaire du film. Il est présent sur le terrain pour préparer le film (réunir tous les moyens techniques et humains), gérer les contrats, pendant le tournage (tenue du calendrier, suivi de l’avancement) et jusqu’à la post-production.

 

Le producteur associé (associate producer)

Il apporte des fonds mais ne participe pas dans la production du film.

 

Le co-producteur (co-producer)

Lui aussi apporte des fonds au projet. Encore faut-il une contrepartie : il obtient des droits de propriété (il touchera un pourcentage sur les recettes du film). Il demande aussi à ce que le film soit fini dans les temps sans dépassement de budget : encore la garantie de bonne fin !

 

Le directeur de production (production manager)

Il est en charge de gérer toute la logistique.

 

Ces producteurs peuvent avoir des assistants dont les fonctions varient selon les besoins et l’ampleur d’un projet. Chaque film possède son organisation, il peut y avoir plusieurs producteurs exécutifs ou co-producteurs comme il peut ne pas y en avoir.

Nous espérons que cet article vous a plu. Suivez-nous sur Facebook et Twitter, abonnez-vous par mail pour rester au courant des nouveautés et, si vous pensez que notre travail le vaut, faites-nous un don sur Tipeee. Merci pour votre lecture !

Bruno

À lire aussi

Une question ?