Pourquoi les premiers films sont-ils en accéléré ?

image-de-couverture

Technique

Pourquoi les premiers films sont-ils en accéléré ?

Les films de Chaplin, Keaton, Mélies ou les vues des frères Lumière ont tous en commun cette étrange état : ils sont en accéléré. Cet effet fait aujourd’hui partie du charme de ces premiers films de l’histoire du cinéma. Sauf que cet accéléré n’est pas d’origine, il est une conséquence des évolutions techniques qui ont eu lieu dans les années 20.

Pour créer l’illusion du mouvement au cinéma (et en vidéo), on utilise des images fixes qui défilent rapidement. La norme aujourd’hui respecte une cadence de 24 images par seconde (i/s) pour le cinéma, 25 en vidéo. Hors, la majorité des films à l’époque étaient tournés (et projetés) en 16 ou 18 images par seconde.

Pendant la période de cinéma muet, il n’existait pas de norme concernant la cadence de prise de vue. En effet, les caméras n’étaient pas encore équipées de moteurs pour faire avancer la pellicule de manière régulière. Du coup, le nombre d’images par seconde était lié à la régularité et la vitesse du tour de manivelle que l’opérateur arrivait à maintenir à la fois lors de la prise de vue et lors de la projection.

C’est l’arrivée du son durant les années 20 qui impose qu’une norme soit fixée. Celui-ci étant alors directement “posé” sur la pellicule, les différences de cadence au tournage ou lors de la projection pouvaient occasionner des distorsions sonores désagréables. Le perfectionnement des caméras et projecteurs le permettant, c’est ainsi qu’il a été décidé de tourner et projeter les films en 24 i/s.

Du coup ? L’accéléré est un effet courant obtenu en augmentant la cadence de projection/d’affichage par rapport à la cadence de tournage. Si on projète un film tourné à 16 i/s à une cadence de 24 i/s, on obtient un accéléré. Ainsi, c’est le fait de projeter ou d’afficher ces anciens films au standard actuel de 24 i/s qui créé cet effet d’accéléré. Ceci a aussi pour autre conséquence de rendre ces films plus courts. De la même manière, un film diffusé à la télévision (25 i/s) sera légèrement plus court que sa version cinéma (24 i/s).

 

Cadence de tournageCadence de projectionRésultat
16 i/s24 i/sAccéléré
30 i/s24 i/sRalenti
24 i/s24 i/sVitesse réelle

 

Ci-dessous, des extrait de Le Kid réalisé par Charlie Chaplin (1921).

https://cinemacam.wordpress.com/2015/02/15/vieux-films-muets-quelle-etait-la-bonne-vitesse/http://www.institut-lumiere.org/musee/les-freres-lumiere-et-leurs-inventions/cinematographe.htmlhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Cadence_de_prise_de_vues

Couverture : Charlie Chaplin pendant un tournage en 1920 – © picture-alliance //Newscom/MaxPPP

Ne partez pas ! On a plein de choses à vous montrer ! Vous pouvez par exemple voir tous nos articles ici ou bien des idées de films et séries à voir là.
Si vraiment vous devez partir, restons en contact sur Facebook et Twitter.
Et si, par hasard, il vous reste une petite pièce au fond de votre poche, faites-en bon usage (suivez mon regard) !

Continuez votre visite !

Plus d'articles, par ici !